Quels risques couvre l’assurance Santé pour entreprise ?

Accueil précisions assurances Quels risques couvre l’assurance Santé pour entreprise ?

Les entreprises sont aujourd’hui contraintes de souscrire une assurance santé pour leurs salariés. Si cette mutuelle santé est obligatoire, il faut encore en déterminer les termes. Si vous vous interrogez sur les risques couverts par une telle assurance santé, nous en avons fait un point pour vous. Voici donc les garanties couvertes par une assurance santé pour une entreprise.

Les garanties de bases

Vous devez commencer par savoir que les risques couverts par une assurance santé dépendent énormément du régime de prévoyance de ladite entreprise. De façon générale, vous observerez la couverture des risques qui suivent : les frais de santé, les accidents, le décès, la dépendance et la maternité.

Pour la prise en charge de soins beaucoup plus courants que ceux-là, il faut se référer au contrat spécifique signé par l’entreprise avec l’organisme d’assurance. Ainsi, pour de la médecine générale, des frais hospitaliers, pour des soins dentaires ou encore des soins optiques, vous devrez consulter le contrat. Il demeure certain que tous ces éléments doivent figurer de façon absolue dans le contrat d’assurance pour entreprise.

De façon générale, l’assurance santé pour entreprise doit prendre en charge ce que l’on appelle le panier de soin. Il s’agit de la prise en charge intégrale du ticket modérateur utilisé pour les prestations et actes remboursables par l’assurance maladie obligatoire et les consultations. Notez bien que ceci n’inclut ni les cures thermales ni les différents médicaments dont les coûts sont remboursés à hauteur de 15 % ou 30 % par une assurance maladie.

L’assurance santé pour entreprise est également censée assurer la prise en charge du forfait journalier de l’hôpital en cas d’hospitalisation, et ce, sans limitation. Cette prise en charge s’élève normalement à 18 euros pour chaque jour.

Une assurance santé pour entreprise doit également assurer le remboursement complet des différents soins dentaires prothétiques du salarié. Elle prend également en compte le remboursement des soins d’orthopédie dentaire de l’employé. Pour la prise en charge de ces frais, la mutuelle santé assure un remboursement de l’ordre de 125 % des frais. En dehors des soins dentaires remboursés par cette assurance santé, elle prend également en charge de façon forfaitaire les soins d’optiques. Ceci arrive suivant une périodicité de deux ans. De façon concrète, l’assurance paye 100 euros pour l’achat de verres simples, 150 euros pour des équipements mixtes et 200 euros pour l’acquisition de verres complexes. Il faut noter à ce niveau que cette prise en charge forfaitaire ne vaut pas quand il y a évolution de la vue, ni pour les mineurs.

Les garanties supplémentaires

Il est possible pour l’entreprise de négocier un contrat d’assurance qui s’adapte à chaque salarié. Cela dépend des termes du contrat. Si l’entreprise a pris le soin de faire en sorte que chaque salarié jouisse des garanties dont il a véritablement besoin, chacun des risques cités peut être pris en charge pour un salarié qui y est effectivement exposé. Cela arrive donc sans qu’il n’ait à bénéficier de clauses inutiles pour sa situation spécifique. Il ne s’agit pas tant de compléter le contrat, mais surtout de le moduler.

De ce fait, les risques supplémentaires à prévoir dans ce cadre seront fonctions des salariés et de leurs besoins spécifiques.